Les moyens du bord

Une semaine aussi chargée que la précédente, mais plus fatigante.  Quatre dodos à l’extérieur.  Jeudi soir tous les restos affichaient complet. Je me demandais ce qui se passait.  Puis j’ai réalisé que c’était la Saint-Valentin.  Et me suis souvenu que le scénario de l’an dernier se répétait.  J’étais en train de vivre le soir de la marmotte. Il semble que je sois toujours absent à la Saint-Valentin.  Il semble que le tout Fredericton fête la Saint-Valentin au resto.  J’ai quand même trouvé une table mexicaine.  Vous vous doutez bien que je ne me laisserais pas mourir de faim!  Pour fêter la Saint-Valentin il aura fallu attendre le week end.

***

Épuisé au décollage, j’ai quand même eu l’idée saugrenue d’utiliser les moyens du bord (mon iPad) pour capturer l’atmosphère féérique qui, l’espace d’un instant, a illuminé ma fin de journée.

Laisser un commentaire